Vous n’avez pas besoin d’alcool pour avoir du plaisir

Qui aurait cru qu’il existait autant de faits amusants sur l’alcool? Par exemple : 

  • Il faut environ 600 raisins (et beaucoup de détachant!) pour faire une bouteille de vin rouge.
  • Les laits frappés contenaient à l’origine de l’alcool.
  • Il y a environ 49 millions de bulles dans une bouteille de champagne.
  • La « cénosillicaphobie » est le nom scientifique de la peur du verre vide. Essayez de le dire trois fois rapidement!

Il existe également de nombreux faits moins amusants sur l’alcool. Saviez-vous que les boissons gazeuses empirent la gueule de bois? Ou que la surconsommation d’alcool coûte 24 milliards de dollars par an à l’économie canadienne? (Cela représente environ 800 $ par adulte.) 

Une étude récente recommande aux Canadiens de s’en tenir à un maximum de deux verres par semaine afin de réduire le risque de conséquences négatives pour la santé, comme le cancer du sein et le cancer du côlon. L’étude a également révélé que la consommation de plus de sept verres par semaine augmente le risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. La consommation excessive d’alcool a également été liée à la dysfonction érectile et à un faible taux de testostérone, au diabète de type 2, aux maladies du foie et à plusieurs autres formes de cancer. 

Beaucoup de Canadiens boivent moins de nos jours

Socilaize without alcohol drink water edited

Il y a beaucoup d’avantages à éviter la gueule de bois : es avantages pour la santé, une meilleure apparence, un meilleur sommeil et une capacité à penser plus clairement. Il n’est donc pas étonnant qu’un nombre croissant de Canadiens essaient de consommer moins d’alcool ou d’arrêter complètement.  

Près d’un quart des personnes interrogées dans le cadre d’une récente enquête de Statistique Canada ont déclaré avoir bu moins pendant la pandémie de COVID-19, soit à peu près autant que la proportion de gens qui ont déclaré avoir bu davantage. Voici un autre fait amusant qui pourrait vous surprendre : environ la moitié de la population adulte mondiale ne boit pas du tout

Bien sûr, réduire sa consommation d’alcool, c’est évidemment plus facile à dire qu’à faire. La consommation d’alcool fait partie intégrante de la vie sociale des Canadiens, surtout pendant les fêtes et autres événements spéciaux. Il n’est pas nécessaire d’éviter de participer à des événements sociaux simplement parce que les gens boivent et que vous n’en avez pas envie.

 Des conseils pour socialiser sans boire d’alcool

Socialize without alcohol eating dinner edited

Voici quelques moyens faciles de socialiser sans boire d’alcool tout en ayant une vie sociale saine : 

Fixez une limite de temps

Si vous pensez qu’une situation ou un événement sera trop alcoolisé à votre goût, donnez-vous une heure pour voir comment les choses se passent. Si vous ne vous amusez pas ou si vous vous sentez mal à l’aise une fois le temps écoulé, alors…

N’hésitez pas à partir

Vous vous souvenez de la fois où votre ami a quitté une fête avant vous? C’est ce que je pensais! Il n’y a pas de raison de se sentir mal à l’aise si vous partez plus tôt. Dans le même ordre d’idées…

Ayez une stratégie de départ

En planifiant à l’avance votre retour à la maison, vous n’aurez pas à compter sur quelqu’un d’autre ou à attendre que les buveurs de fin de soirée passent finalement la porte.

Cocktails incognito 

De nombreux cocktails populaires sont aussi délicieux sans alcool. Remplissez un verre avec des cubes de glace, versez-y du tonique ou du Clamato et pressez un peu de lime ou de citron frais. vous obtiendrez un cocktail aussi rafraîchissant et goûteux qu’un gin tonique régulier, qu’une vodka cola ou qu’un Bloody Caesar. Si vous voulez passer à la vitesse supérieure en matière de mocktails, découvrez ces délicieuses options sans alcool.

Savez-vous ce qui ressemble exactement à un gin tonic ou à une vodka soda? Un verre à fond plat rempli de glace et d’eau pétillante, garni d’un citron ou d’une lime. Il est facile d’ajouter un peu d’éclat à cette H2O pétillante grâce aux nombreux additifs naturels disponibles. Ajoutez des agrumes ou faites preuve de créativité en ajoutant de la menthe fraîche, de la cannelle ou quelques gouttes de sirop d’érable. Bulles + saveur = délice!

Vive la bière sans alcool!

Les bières avec peu ou pas d’alcool ont fait beaucoup de progrès au cours des dernières années. Les marques connues ont redoublé d’efforts et les brasseries artisanales canadiennes se sont jointes au mouvement. Il existe de nombreuses options de bières sans alcool satisfaisantes d’un océan à l’autre.

Prévoyez de faire quelque chose tôt le lendemain matin

Prévoyez de faire quelque chose tôt le matin le lendemain de votre événement social. Faites une randonnée ou partez tôt pour une journée entière de ski ou de snowboard. Ainsi, vous serez moins tenté de céder à la pression sociale. Vous vous réveillerez en savourant la satisfaction de savoir qu’il fait bon de prendre soin de votre corps. De plus, le renforcement positif fait des merveilles pour changer les vieilles habitudes.

Une remarque importante concernant les troubles liés à la consommation d’alcool

Les conseils ci-dessus sont destinés aux buveurs occasionnels ou légers qui essaient de réduire leur consommation. Si une personne souffre d’une dépendance à l’alcool, elle doit s’adresser à un professionnel de la santé pour mettre au point un plan de traitement sécuritaire. Consultez ces ressources comme point de départ.

Êtes-vous attiré par des collations plus saines? Si tel est le cas, nous sommes là pour vous aider.

Téléchargez le livre électronique gratuit « Collation Santé » dès maintenant.