Comment consommer moins d’alcool et donner un répit à votre foie pendant les Fêtes

Qui est-ce qui travaille plus fort que le Père Noël pendant les Fêtes? Je le reconnais. Votre foie n’est pas un être humain (encore moins un lutin), mais il en donne pour son argent à Saint Nicolas.

Le Père Noël a sans aucun doute des tonnes de cadeaux à livrer, mais votre foie ne prend jamais de pause, parce qu’il doit assumer au-delà de 500 fonctions qui sont essentielles pour vous garder en vie. Le filtrage et le traitement des aliments et des boissons, l’élimination des toxines qu’on retrouve dans votre sang, la surveillance de vos hormones et votre niveau de cholestérol – votre foie s’occupe de tout et de bien plus encore, et ce, 24 heures par jour. Pendant ce temps, le Père Noël est très occupé avant de pouvoir se reposer pendant des mois!

Nous savons tous maintenant qu’une trop grande quantité d’alcool est néfaste pour votre foie. Pour cette raison, ce n’est pas une mauvaise idée de boire moins et de prendre des pauses de temps à autre. Saviez-vous que certains aliments font également la vie dure à votre foie? Pour cette raison, votre foie pourrait devoir travailler en double pendant les Fêtes si vous enfilez davantage d’alcool et consommez plus d’aliments salés, sucrés et gras qu’à la normale.

En plus des lendemains de veille et des ballonnements qui donnent l’impression que le Père Noël est svelte comparativement à vous, les conséquences sur la santé pourraient être graves si vous ambitionnez trop sur votre foie. C’est la raison pour laquelle il est important que vous sachiez quoi faire pour la santé de votre foie et que vous connaissiez la façon de lui donner un peu de répit lorsqu’il en a besoin.

Le temps est venu d’accorder à votre foie le respect qu’il mérite. Voici donc quelques conseils qui vous aideront à préserver la santé de votre foie.

Réduisez votre consommation d’alcool

Le foie a tellement de responsabilités, qu’il ne peut traiter qu’une quantité limitée d’alcool en même temps. Un rhum avec un lait de poule? Évidemment! Un deuxième rhum avec un lait de poule? C’est le temps des Fêtes. Pourquoi pas? Cependant, en buvant encore plus d’un seul coup ou en prenant plusieurs consommations chaque jour, vous obligez votre foie à faire du temps supplémentaire. Cela peut provoquer la destruction des cellules du foie et entraîner un dépôt de gras qui, si on ne prend pas les mesures qui s’imposent, pourrait avoir des conséquences bien plus graves.

De plus, rappelez-vous qu’aucune forme d’alcool n’est moins nocive pour le foie que les autres. Une bouteille de bière, un verre de vin ou de spiritueux – ils produisent tous le même effet, et ce, que vous les buviez seuls ou mélangés. Le point à retenir : la modération a bien meilleur goût pour la santé de votre foie.

Ne combinez jamais alcool et médicaments

Ne passons pas par quatre chemins : l’alcool combiné à des analgésiques vendus en vente libre, par exemple, peut entraîner une insuffisance hépatique. Ainsi, si vous souffrez du rhume et devez prendre des décongestionnants, assurez-vous de vous tenir loin de l’alcool. En cas de doute, ne prenez aucune chance avant de demander à votre médecin si vous pouvez combiner certains médicaments spécifiques à l’alcool.

Conseils pour réduire votre consommation d’alcool pendant les Fêtes

Utilisez un verre différent : Les études ont démontré que les gens versent moins de vin dans les verres étroits que dans les verres larges, ce qui réduit le taux de consommation, et qu’en laissant un verre sur la table plutôt que de le tenir dans ses mains, on en verse moins. De même, des verres de bière arborant des marques qui indiquent la quantité vous portent à boire moins.

Le verre à moitié plein : Une fois de plus, les études démontrent qu’en remplissant le verre uniquement à moitié on réduit considérablement la consommation d’alcool.

Arrêtez de penser qu’il faut boire pour s’amuser : Dressez une liste des activités joyeuses que vous aimez et qui n’impliquent pas l’alcool – la traîne sauvage, le patinage, le sexe sous le gui, et ainsi de suite – et pratiquez-les lorsque l’envie vous prend vraiment de prendre un verre.

Préparez-les sans alcool : Plusieurs cocktails populaires sont tout aussi délicieux avec moins ou sans alcool. Remplissez un verre de cubes de glace, versez-y du soda tonique ou du Clamato et écrasez un quartier de lime ou de citron frais. Le résultat est tout aussi rafraîchissant et délicieux qu’un gin tonic ordinaire, qu’une vodka avec cola ou qu’un bloody Caesar. Si vous vous ennuyez de ce soupçon d’alcool, versez-en une once ou même une petite goutte plutôt que deux onces.

Conseils pour consommer moins de sucre, de gras et de sel pendant les Fêtes

Une quantité trop grande de sucre et de gras saturé dans votre alimentation peut produire le même effet qu’une surconsommation d’alcool, c’est-à-dire l’accumulation de gras dans votre foie. Une trop grande quantité de sel, quant à elle, peut empirer vos problèmes de foie. Ainsi, pour garder votre foie en santé pendant les Fêtes, il existe deux stratégies efficaces et faciles : mangez moins de façon générale – parce que les aliments pendant les Fêtes sont habituellement sucrés (biscuits sablés), gras (sauce) et salés (farce) – et optez plutôt pour des aliments qui sont doux pour votre foie.

Buvez davantage d’eau : L’eau remplit votre estomac, atténuant ainsi votre faim. Les études ont démontré qu’en buvant de l’eau, vous réduisez votre consommation d’alcool et de boissons gazeuses qui présentent une teneur élevée en sucre. Essayez d’enfiler cinq grands verres par jour, ce qui vous aidera à manger moins, sans compter qu’il s’agit là d’une manière simple, facile et gratuite de perdre du poids pendant les Fêtes. C’est tout un miracle pour Noël!

Réduisez vos portions : Ce qu’il y a de merveilleux lorsque vous réduisez vos portions, c’est que vous pouvez quand même vous offrir les choses dont vous raffolez. Il vous suffit de vous entraîner à en manger moins chaque fois. Essayez ce conseil facile : remplissez votre assiette à la moitié de légumes verts ou autres, un quart de céréales et le dernier quart de protéines.

Attention à vos accompagnements : Remplacez les pommes de terre en purée qui débordent de beurre, les garnitures salées et les casseroles gratinées par de délicieux légumes, comme des patates sucrées en purée, de la courge spaghetti, du brocoli, des choux de Bruxelles, du chou ordinaire et du chou-fleur.

Collations pendant le jour : En grignotant des collations bonnes pour la santé après le déjeuner et le dîner, vous éviterez de trop vous empiffrer au souper. Dans cet ordre d’idées…

Attention à vos collations : Remplacez les croustilles grasses, les bretzels salés et les biscuits sablés sucrés par des collations saines et goûteuses, comme le maïs soufflé, les pistaches, les bâtonnets de légume avec tzatziki ou les craquelins de blé entier avec houmous. Si vous préférez des collations plus délicieuses et meilleures pour la santé en matinée, en après-midi et en soirée, vous pouvez consulter notre livre électronique gratuit sur les collations bonnes pour la santé.

Si vous avez exagéré récemment et souhaitez offrir à votre foie un petit répit, voici quelques bons aliments qui vous aideront à améliorer la santé de votre foie :

  • Pratiquement tous les légumes et les fruits. Maman avait raison!
  • Des aliments de blé entier, comme le riz brun, le gruau, le pain multigrain et les pâtes de blé entier.
  • Le lait écrémé et les autres produits laitiers à faible teneur en gras.
  • Les coupes de viande plus maigres.

Saviez-vous qu’un haut de surlonge renferme moins de gras que les côtes? Le fait d’opter pour des aliments plus faibles en gras ne signifie pas que vous devrez vous contenter de légumes et de fèves!

Avec tout ce qu’entraîne la COVID maintenant, il peut sembler une bonne idée de manger et de boire pour éviter de trop vous inquiéter. Mais cela n’aide en rien sinon faire en sorte que vous vous sentez plus merdique. Vous vous apprêtez probablement à limiter vos interactions sociales pendant les Fêtes cette année. Par conséquent, pourquoi ne pas donner un peu de répit à votre foie.

Quelles sont les boissons non alcoolisées préférées que vous aimez préparer? Nous aimerions connaître vos idées dans la section des commentaires ci-dessous!

Cet article a été publié à l’origine le 11 décembre 2018.

About the Author

Adam Bisby

Adam Bisby est un journaliste à la pige établi à Toronto et père de deux enfants. Seshistoires primées ont paru dans les journaux Globe and Mail, Toronto Star et National Post, dans des magazines comme Explorer, Reader’s Digest, International Traveller et Canadian Family, ainsi que sur des sites Web dont MSN.com et changepastrop.ca.

Comments