Comment manger votre bacon en paix en contrôlant les portions alimentaires

Vous souvenez-vous des téléphones ridiculement énormes des années 80? Le premier, mis sur le marché en 1983, était un Motorola DynaTAC 8000x. Il coûtait plus de 5 000 $, avait une autonomie d’une demi-heure et pesait deux livres. C’est à peu près le poids d’un ananas!

Tant d’objets sont devenus plus petits depuis : les voitures, les appareils photo, les cheveux des rockeurs et la liste pourrait continuer. Mais ce qui est devenu plus gros malheureusement, ce sont les portions des repas pour une personne.

Manger de grosses portions peut sembler merveilleux, mais cela nous fait engraisser avec le temps. Et on ne nous facilite pas la tâche avec tout ce qu’on nous sert d’alléchant! Ceci dit, il y a un bon côté à tout cela. Si les grosses portions peuvent vous faire prendre du poids, les petites portions peuvent vous aider à perdre du poids rapidement et facilement.

Le portionnement des aliments, une formule gagnante

Mathieu Bédard connait les deux côtés de la médaille par rapport aux portions. Il a pris environ 50 livres non désirées en mangeant de trop grandes portions de pain, de patates et de riz. Puis il en a perdu le double en seulement huit mois en réduisant simplement ses portions.

« La perte de poids est une question de quantité, beaucoup plus que de type d’aliment », affirme le Montréalais. « On peut manger tout ce qu’on mange habituellement, mais en plus petites quantités. C’est beaucoup plus simple qu’on le pense. »

Quelle est la grosseur d’une portion adéquate au juste?

Les tailles des portions dépendent du type d’aliment. Selon la version antérieure du Guide alimentaire canadien, un homme devrait consommer chaque jour 7 à 10 portions de fruits et légumes; 7 à 8 produits d’aliments à base de grains comme le pain à grains entiers, les pâtes et le riz brun; et 5 à 6 portions d’aliments protéinés comme la viande, les œufs et les produits laitiers. (La dernière édition du Guide alimentaire canadien s’intéresse moins aux portions qu’à savourer « une variété d’aliments sains tous les jours ».)

Vous avez besoin d’un coup de main pour déterminer la taille d’une portion? Nous avons les outils qu’il vous faut! C’est vrai : Ce magnifique guide pratique des diététistes du Canada vous montre comment mesurer les portions alimentaires avec une main. Une portion de pâtes, par exemple, est la taille d’un poing. Collez vos pouces ensemble et vous avez la taille d’une portion de beurre d’arachide.

Partant de là, vous pourrez simplement compter les portions jusqu’à ce que vous atteigniez les recommandations journalières du Guide alimentaire canadien. Lorsque ces portions forment un repas, boum! Vous avez sous les yeux une portion santé.

Comment contrôler les portions

D’un côté, le portionnement des aliments peut faire des merveilles, comme dans le cas de Mathieu. D’un autre côté, il y aura toujours des moments où la mesure ou le suivi des portions sera plus difficile (voire impossible). Ces astuces vous aideront dans ces situations précises :

Manger au restaurant

N’oubliez pas que les portions du resto ont tendance à être plus grosses que ce que vous mangez normalement à la maison.

  • Partagez les entrées.
  • Changez l’accompagnement de frites pour un accompagnement de salades.
  • Partagez les repas trop gros avec un ami ou emportez-en une partie à la maison pour un lunch ou le souper du lendemain.
  • Commandez une salade et des entrées au lieu d’un gros plat principal.
  • Vous mourrez d’envie de manger un dessert? Commander un « mini » dessert ou un dessert normal avec plusieurs fourchettes pour le partager.
  • Évitez les deuxièmes services de boissons sucrées comme les boissons gazeuses et le thé glacé. Encore mieux, buvez de l’eau avec quelques gouttes de jus de citron ou de lime.

Manger à la maison

Les repas faits maison sont parfaits pour le portionnement (et faire des économies).

  • Servez les aliments dans de plus petites assiettes ou de plus petits bols. Vous mangerez moins et vous serez tout aussi satisfait.
  • Remplissez la moitié de votre assiette avec des légumes. Cela vous aidera à portionner correctement les protéines et les grains entiers.
  • Vous avez envie d’une deuxième assiette? Jetez-vous sur les légumes et la salade.
  • Gardez les restes pour le lunch de demain, ou faites-les congeler en prévision d’un autre repas.

Prendre une collation

Les collations santé vous aident à conserver un bon niveau d’énergie entre les repas.

  • Vous mangez devant la télé? Gardez votre collation dans un petit bol au lieu de piger directement dans le sac.
  • Gardez des collations santé fraîches bien en vue. Vous êtes plus susceptible de les manger si elles sont à votre portée.
  • Limitez-vous dans l’achat de biscuits, de croustilles et de crème glacée.

Si vous choisissez de manger des aliments vides – on n’a qu’une seule vie – assurez-vous de les conserver hors de votre vue, par exemple, près de votre vieux Motorola DynaTAC 8000x…

 

Comments