Dites « au revoir » au désordre, « bonjour » au bonheur et « ah, te revoilà » à la télécommande

Avez-vous déjà perdu la télécommande? Vos clés de voiture, votre cellulaire ou vos lunettes de soleil? Si oui, bienvenue dans le club… le club absolument gigantesque.

Une étude « Objets perdus » réalisée en 2017 a révélé que collectivement, les hommes dépensent des milliards de dollars chaque année pour remplacer des articles perdus, et plus de la moitié des répondants arrivaient régulièrement en retard au travail ou à l’école en raison de leurs recherches frustrantes.

Bien que le sondage soit quelque peu réconfortant, il offre peu d’information sur la raison pour laquelle nous perdons nos choses. C’est ici qu’une étude écossaise récente entre en jeu : trouver la télécommande ne consiste pas à chercher où nous CROYONS l’avoir mis. Si c’était le cas, elle ne serait pas perdue! Les recherches ont démontré que le meilleur moyen pour retrouver des articles perdus est de chercher dans les endroits en désordre.

Le message à retenir : réduire le désordre à la maison et au travail peut nous éviter de perdre nos choses et de perdre du temps et des efforts à les chercher. (Ou pire encore, devoir appuyer sur les boutons de la télévision comme si vous étiez en 1972, quelle horreur!)

Les bienfaits de la réduction du désordre sont encore plus importants que cela. Selon une autre étude récente, mettre fin au désordre peut vous aider à rester vif mentalement en réduisant l’anxiété et le stress. Si vous vous demandez comment réduire l’encombrement et profiter des bienfaits pour votre santé, ce plan en trois étapes peut faire des miracles :

Étape 1 : Soyez honnête avec vous-même

Lorsqu’il est question de désordre, les apparences peuvent être décevantes. Votre garage, votre bureau ou votre sous-sol peut sembler sans dessus dessous, lorsqu’en réalité l’espace est organisé, mais désordonné. Pour identifier le vrai désordre, posez-vous ses trois questions : pouvez-vous facilement trouver ce que vous cherchez? Pouvez-vous y vivre et y travailler efficacement? Est-ce que les autres membres de votre famille ou vos collègues sont capables de fonctionner raisonnablement dans cet espace? Si vous répondez « oui » à ces trois questions, vous êtes organisé, mais désordonné. S’il y a un « non » dans vos réponses, procédez à l’étape 2.

Étape 2 : Chaque chose à sa place

Qu’est-ce que les hommes gardent dans leurs tiroirs fourre-tout? Tout et n’importe quoi! Si un article ne sert pas à quelque chose d’évident et qu’il n’a pas sa place dans un endroit spécifique — le garage, le sous-sol, la cour arrière, etc. — posez-vous une autre question : si cet article disparaissait soudainement, est-ce qu’il vous manquerait? Bien sûr, certains objets ne servent à rien, mais ont tout de même une valeur sentimentale. Un vieux chandail de hockey, un trophée de quilles terni, un album de finissant jauni, vous saisissez l’idée. Cela dit…

Étape 3 : Bye bye débarras

Nous comprenons. Ce trophée de quilles et ce chandail de hockey pourraient être d’excellents souvenirs du passé, tandis que cette figurine de super héros et ce chandail mangé par des mites pourraient être des cadeaux d’êtres chers. Mais vos liens affectifs peuvent vous empêcher de vous libérer d’objets qui contribuent davantage à mettre du désordre dans vos vies plutôt que de nous apporter des bienfaits.

Donc posez-vous une dernière question : est-ce que cet objet est le meilleur symbole de bons souvenirs que vous avez eus ou de relations que vous estimez? S’il ne l’est pas, jetez-y un dernier regard et dites adieu à votre petit Aquaman en plastique…

About the Author

Adam Bisby

Adam Bisby

Adam Bisby est un journaliste à la pige établi à Toronto et père de deux enfants. Seshistoires primées ont paru dans les journaux Globe and Mail, Toronto Star et National Post, dans des magazines comme Explorer, Reader’s Digest, International Traveller et Canadian Family, ainsi que sur des sites Web dont MSN.com et changepastrop.ca.

Comments