La drogue du bonheur : c’est votre cerveau qui la produit !

Saviez-vous qu’une substance chimique appelée « endorphine » affecte notre sentiment de bien-être ?

Et cette substance chimique, pas besoin d’être un scientifique pour la synthétiser. Elle est 100 % naturelle et elle est produite par votre cerveau lorsque vous faites du sport et des activités de relaxation.

Les endorphines ont été découvertes en 1975. Ce neurotransmetteur puissant atténue la douleur, réduit le sentiment de stress et renforce le système immunitaire. Pour plus amples renseignements sur les endorphines et la santé mentale, veuillez consulter le site de l’Association canadienne pour la santé mentale.

L’exercice entraîne ce qu’on appelle une « montée d’endorphine » ; qui arrive au bout de 10 minutes à 30 minutes de pratique. Le cerveau, qui détecte une situation de « stress physique » produirait alors des endorphines pour permettre au corps de continuer à fonctionner sans ressentir la douleur. C’est pour ça qu’on se sent bien après une course !

Il est donc essentiel de stimuler la production d’endorphines pour être heureux et en santé. Et vous n’avez pas besoin de faire des sports intenses pour en sécréter. La méditation, l’acuponcture, les massages, la respiration profonde, et même la nourriture piquante entraînement la production de cette substance du bonheur !

Voici quelques astuces pour stimuler votre production d’endorphines et pour prendre soin de votre santé mentale et physique :

  1. Faites une marche de 30 minutes après le souper en bonne compagnie. Le fait de socialiser tout en sécrétant des endorphines sera bon pour votre mental.
  2. Essayez des petits plats piquants de temps en temps. Vous verrez, plus on en mange, plus on aime ça. Des tacos pleins de légumes ou un curry rouge bien relevés, ça donne l’eau à la bouche, c’est santé, et ça rend heureux !
  3. Pratiquez des activités de pleine conscience comme la méditation, le yoga ou la respiration profonde. Vous produirez de l’endorphine et réduirez le stress et les risques de dépression.
  4. C’est l’été ! Faites une liste de beaux endroits que vous désirez explorer dans votre région : berges, routes des vins, forêts, montagnes. Rendez-vous-y à vélo (ou amenez-y votre vélo en le fixant à votre voiture). Vous pourrez parcourir des dizaines de kilomètres en plein air et verrez des paysages inouïs. Ça vous fera oublier le stress de la ville. Et vous vous sentirez bien mentalement et physiquement après une journée de vélo.

Comments