Astuces pour améliorer vos talents de cuisinier (et profiter d’un coup de pouce dans la chambre à coucher)

Si cuisiner de bons plats savoureux ne suffit pas à vous convaincre de mettre vos nouvelles techniques de coupe à l’épreuve, une récente étude vous y incitera peut-être. Jetez-y un coup d’œil, elle révèle qu’il n’y a rien de plus séduisant qu’un homme qui cuisine!

Selon cette logique, PLUS vous serez calé en cuisine, PLUS vous serez attirant, n’est-ce pas? Mieux encore, votre partenaire saura certainement vous remercier d’avoir cuisiné un délicieux repas pour deux. Voilà qui explique pourquoi Casanova en savait autant sur les arts culinaires.

Ce qu’il faut retenir ici, c’est que manier votre couteau comme un pro pourrait vous donner un sérieux coup de pouce dans la chambre à coucher. Pour profiter de tous ces avantages, découvrez nos conseils faciles à suivre :

 

Pensez à couper les extrémités

Si vous travaillez avec un aliment rond, comme une tomate ou un melon, pensez à d’abord en couper les extrémités. Vous pourrez ainsi le manipuler plus facilement et de façon plus sécuritaire. Il vous suffit d’étêter et d’équeuter l’aliment pour obtenir une surface plane et stable sur laquelle vous pourrez ensuite faire opérer votre magie culinaire. Rien de tel pour séduire votre partenaire!

Quels types de recettes requièrent la pratique de cette technique? Jetez un coup d’œil à cet excellent exemple : Sandwich aux pois chiches écrasés et au pesto.

 

N’hésitez pas à jouer aux dés

Après avoir retiré les extrémités de l’aliment rond, tranchez-le en deux à la verticale, d’une surface plane à l’autre. Séparez ensuite les deux moitiés et coupez-les en dés l’une après l’autre. L’expression « couper en dés » décrit particulièrement bien cette technique, puisque vos morceaux devraient finir par avoir la taille d’un dé à six faces.

Pratiquez votre coupe en dés grâce à cette délicieuse recette facile : Patate douce farcie au chili.

Hachez comme un homme

Hacher les aliments permet d’obtenir de petits morceaux qui fondront aisément dans la poêle. Cette technique s’applique souvent à l’ail, au gingembre frais et aux oignons. Commencez par les couper en dés, puis continuez à les trancher le plus finement possible, jusqu’à ce que le tout commence à ressembler à une pâte.

N’hésitez plus à hacher vos ingrédients grâce à cette délicieuse recette : Brochettes de brocoli et de tomates grillées – sauce à l’ail et aux fines herbes.

Prenez soin de votre couteau

Manier le couteau comme un pro peut vous rapporter gros, à condition de savoir pendre soin de votre équipement. Une lame sale et mouillée se détériorera inévitablement au fil du temps. Veillez donc à nettoyer votre couteau avec du savon à vaisselle et de l’eau chaude après chaque utilisation, puis essuyez-le immédiatement à l’aide d’un linge propre ou d’un essuie-tout.

 

Affûtez votre couteau

Un couteau émoussé vous obligera à exercer davantage de pression pour arriver à couper vos aliments et vous exposera à de graves risques de blessures. C’est pourquoi il est essentiel d’affûter votre lame une fois par saison. Vous pouvez faire aiguiser votre couteau par des professionnels, moyennant quelques dollars, mais il est encore plus facile d’apprendre à le faire vous-même.

Il vous suffit de vous procurer une pierre à aiguiser – un type de brique rectangulaire que l’on trouve facilement en ligne et dans les magasins de cuisine, au coût d’environ 5 $ –, sur laquelle vous ferez glisser la lame de votre couteau à un angle d’environ 20 degrés. Aiguisez la lame jusqu’à ce qu’elle puisse facilement trancher une feuille de papier, et aiguisez-la toujours dans le même sens en exerçant une pression constante et en effectuant des mouvements longs et réguliers.

Encore plus de conseils de pro :

  1. ÉVITEZ de laver votre couteau au lave-vaisselle, surtout s’il est muni d’un manche en bois.
  2. ALLUMEZ quelques chandelles, réchauffez l’ambiance à coup de Barry White et impressionnez votre partenaire grâce à vos talents culinaires!

Comments