Pourquoi mener une vie plus saine? Faites-le pour vos enfants!

Alors comme cela, c’est la Semaine pour la santé des hommes au Canada du 11 au 17 juin? Vendredi dernier, c’était la Journée nationale du vernis à ongles. La semaine prochaine, il y aura la Journée nationale de Donald Duck. Pourquoi devrait-on se préoccuper d’une autre journée ou semaine officielle?

Alan Scholes a une raison de s’en préoccuper. En fait, il en a trois : ses enfants, âgés de 11, 14 et 18 ans.

Soyez là pour eux


Après s’être blessé au genou il y a cinq ans, ce conducteur de voiture blindée a commencé à passer de plus en plus de temps assis. Il a pris du poids, et son envie de sortir de sa maison de Kelowna s’est estompée peu à peu. « Comme j’ai un horaire irrégulier, essayer de garder la forme n’est pas la chose la plus facile au monde », explique-t-il. « Et ma blessure au genou a encore compliqué les choses. »

La chose la plus difficile, par contre, c’était de voir ses trois enfants vivre leur vie sans lui. « J’amenais mes enfants à leurs activités, peu importe lesquelles (le fils d’Alan, entre autres, joue au soccer), puis je restais assis dans la voiture à les regarder ou à jouer sur mon téléphone.  Je ne me sentais plus capable de faire quoi que ce soit avec eux. »

Alan savait qu’il devait changer des choses « pour faire partie de la vie de mes enfants, et être avec eux le plus longtemps possible. Ce n’est pas possible si on ne mène pas une vie saine. »

Retrouvez la forme avec des amis

C’est à ce moment qu’il s’est tourné vers Hat Trick, un programme local de 12 semaines gratuit offert à Prospera Place, où jouent les Kelowna Rockets, une équipe de la WHL. Chaque jeudi, pendant 90 minutes, Alan et un groupe d’hommes de la région ont appris à améliorer leur santé et leur bien-être global en apportant de petits changements réalistes à leur mode de vie. « Nous étions tous là pour les mêmes raisons : nous aimons manger, nous avons un surplus de poids et nous ne faisions pas grand-chose pour y remédier. J’ai beaucoup aimé le fait que je pouvais parler à n’importe qui sans craindre de me faire juger, et que nous nous encouragions tous à aller un peu plus loin. »

Plus de moyens faciles de mener une vie plus saine


Change Pas Trop a partagé les trois meilleurs trucs qu’Alan a appris auprès des experts en mode de vie sain de Hat Trick — manger des collations santé, marcher plus et faire des squats devant la télé. Si vous cherchez des trucs faciles pour commencer, la Ligue des hommes plutôt en forme offre un programme par étapes semblable à celui de Hat Trick. Si vous n’êtes pas déjà inscrit, allez y jeter un coup d’œil en cliquant ici. Mieux vaut tard que jamais!

Depuis qu’il a suivi le programme Hat Trick l’an dernier, Alan a conservé trois habitudes faciles que tout homme peut adopter pour avoir un mode de vie plus sain.

  • Plutôt que de toujours boire des boissons gazeuses, Alan s’en tient maintenant à l’eau. « De temps à autre, je bois du jus, mais je verse un quart de jus dans mon verre et je complète avec de l’eau. Il faut lire la liste d’ingrédients : il y a énormément de sucre dans les boissons préemballées! »
  • Alan a transformé sa maison en pseudo gym en transportant des poids pour poignets quand il monte ou descend les escaliers. « Je fais cela tout en effectuant mes tâches quotidiennes ou tout simplement en me promenant dans la maison. Il suffit de monter et descendre les escaliers quelques fois d’affilée, et cela devient vite un exercice physique. » Si on l’ajoute à sa nouvelle routine de squats qui, selon Alan, consiste « simplement à se tenir debout devant la télé et à abaisser les fesses jusqu’à ce qu’elles frôlent la chaise, puis à se relever », cette nouvelle habitude semble aller de soi.
  • L’amour de la marche qu’Alan a développé se manifeste près des mêmes terrains de sport où jouent ses enfants. Mais les petits changements qu’il a apportés font une grosse différence. Maintenant, le temps passé en famille est utilisé pour faire des randonnées, pour marcher, pour faire du vélo ou pour pratiquer d’autres activités physiques. « Avant, cela se résumait à aller quelque part où je n’avais rien à faire, se remémore Alan. Maintenant, j’aime être actif, particulièrement avec ma famille. »

Depuis qu’il marche plus souvent, qu’il mange mieux et qu’il a adopté sa routine d’entraînement jumelée à ses tâches quotidiennes, Alan affirme que les gens remarquent de plus en plus son meilleur physique. Mais le plus important, c’est que ses temps libres sont plus agréables que jamais. « J’ai tellement plus d’énergie. Avant, on me demandait : “As-tu envie de sortir?” Et je répondais toujours “Euh… non”. Maintenant, je réponds beaucoup plus souvent “Oui! Je veux sortir. Je n’ai pas envie de rester assis ici”. C’est maintenant moi qui pousse les autres à sortir. La vie est tellement plus agréable ainsi! »

C’est ce dernier changement qui est le plus important pour Alan. « Je suis heureux de voir mes enfants être de plus en plus actifs, et j’aime penser que je joue un rôle là-dedans. Avec un peu de chance, cela se reflète partout. »

Allez, qui a envie d’aller nager pour la Journée nationale de Donald Duck?

Comments