Cinq signes qui montrent que vous êtes prêt à arrêter de fumer

L’expression « Si vous ne réussissez pas du premier coup, réessayez et réessayez encore » est bien appropriée pour quelqu’un qui tente d’arrêter de fumer. Votre vie est en jeu, après tout, sans mentionner celle de vos amis et de vos proches qui sont exposés à la fumée secondaire. En outre, le tabagisme est la principale cause de dysfonction érectile, alors… Bon, c’est tout ce qu’il y avait à dire sur ce sujet, non?

Avant de découvrir tous les conseils et les outils à votre disposition, il est important de vous assurer que vous êtes prêt à arrêter de fumer. Après tout, les tentatives et les échecs peuvent être démoralisants, ce qui, en retour, peut retarder ou dissuader vos efforts futurs.

Comment savoir si vous êtes prêt? Si ces cinq signes vous semblent familiers, c’est qu’il est vraiment temps d’écraser le mégot

 

1. Vous avez au moins trois bonnes raisons darrêter de fumer

Demandez-vous : « Pourquoi est-ce que je veux arrêter de fumer? » Il y a tant de réponses valables : une meilleure santé, une vie prolongée, la préoccupation et le bien-être des amis et des proches, l’économie d’argent, tout ce qui concerne la DE et la liste continue. Le fait de reconnaître ces enjeux vous motivera.

2. Vous croyez quarrêter de fumer est plus bénéfique que de continuer à fumer

Vous ne perdrez pas la mauvaise habitude et, disons-le la dépendance, jusqu’à ce que vous reconnaissiez à quel point la vie serait mieux sans la cigarette. Notez les avantages et les inconvénients du tabagisme et si les inconvénients surpassent en nombre les avantages, vous êtes prêt à vous lancer.

3. Vous êtes à très haut risque

Il peut être difficile de prendre les risques sur la santé au sérieux si vous ne ressentez aucun effet indésirable. (En fait, votre santé et vos performances physiques s’en ressentent certainement déjà, comme l’indique loutil de sensibilisation à la santé « Pour ma santé ».) C’est la raison pour laquelle les paquets de cigarettes sont couverts d’images grotesques de dents noircies, de poumons cancéreux, etc. Peut-être n’avez-vous pas le cancer du poumon en ce moment, mais les risques d’en être atteint dans l’avenir grimpent en flèche si vous continuez à fumer. Une autre façon de faire face à la réalité est de s’asseoir devant des récits vidéo de personnes qui expérimentent la dévastation physique causée par le tabagisme ou de communiquer avec des amis ou des membres de la famille qui luttent contre une affection liée au tabac. (Si le tabagisme vous a causé du tort, n’hésitez pas à aider les autres en partageant vos difficultés dans les commentaires ci-dessous et en partageant cette liste.)

4. Vous avez essayé darrêter à plusieurs reprises

Très peu de fumeurs réussissent dès leur premier essai. Mais les tentatives avortées ne doivent pas être considérées comme des échecs. Au contraire, mon frère : vous avez déjà eu un avant-goût de l’envie de fumer que vous devez surmonter. Comme nous le savons tous, nous gagnons de l’expérience avec le temps.

5. Vous avez déjà du soutien

Votre famille et vos amis souhaitent probablement que vous arrêtiez. Faites-leur savoir à quel point vous êtes sérieux et il y a de bonnes chances qu’ils soient prêts à faire tout ce qu’ils peuvent pour vous aider à réussir. Vous enlevez la cigarette du bec? Bien sûr! Jeter ce paquet mal dissimulé à la poubelle? Absolument! Proposer des distractions lorsqu’il vous vient une envie? Pourquoi ne pas jouer cette partie de tennis, profiter de cette journée en ski ou voir ce concert de jazz? En leur permettant d’intervenir, vous vous enlèverez une partie du fardeau sur vos épaules et cela vous permettra de comprendre un message très important : vous n’êtes pas seul.

Vous savez que vous êtes prêt? Alors? Rendez-vous sur QuitNow Men pour obtenir une stratégie efficace, des outils et pour choisir la date à laquelle vous arrêterez de fumer.

 

Publié par:
Matt, Juin 22 2015

Comments