Conseils pour éviter le stress lié au magasinage des Fêtes de dernière minute

Nous voilà rendus à cette période de réjouissances et la plus stressante de l’année en particulier si, comme la plupart des gens, il vous reste une tonne de magasinage de dernière minute à faire avant le grand jour. Alors que le Canadien moyen prévoit dépenser 630 $ en cadeaux, la question n’est pas de savoir combien coûtent ces cadeaux.

Le magasinage en ligne représente cette année probablement la façon la plus facile (et la plus sûre), alors que vous éviterez cette course contre la mort pour vous emparer de la dernière place de stationnement du centre commercial. Peu importe l’option que vous choisissez, voici quelques conseils qui vous permettront de respecter les échéances de livraison, de vous tenir loin des files et de réduire votre stress à l’occasion des Fêtes.

Conseils de magasinage en ligne de dernière minute

Vérifiez les dates limites pour la livraison

Avant d’appuyer sur le bouton « Acheter maintenant », assurez-vous de vérifier les dates limites pour la livraison. Cette information apparaît bien en évidence sur plusieurs sites, mais si tel n’est pas le cas, assurez-vous de vérifier pour éviter le stress que provoque la crainte de ne pas recevoir vos cadeaux à temps. La date limite apparaît dans la FAQ concernant l’expédition sur la plupart des sites Web.

Achetez des cadeaux qu’on n’a pas besoin de livrer

Une autre tactique facile consiste à envoyer une carte-cadeau que vous n’avez pas besoin de livrer. Vous pourriez offrir, par exemple, des cartes-cadeaux virtuelles (avec lesquelles on peut acheter ce qui nous plaît), un abonnement mensuel, par exemple, au club du vin du mois ou un abonnement à un jeu vidéo ou à un club du livre du mois pour vos enfants. Si vous cherchez des cadeaux de type « abonnement mensuel au Canada », vous aurez une tonne d’idées. Et puis, qui n’aime pas recevoir des cadeaux TOUTE l’année?

Achetez en ligne, mais faites votre choix en magasin

Si vous avez raté les dates limites pour la livraison, vous pouvez acheter vos cadeaux en ligne et demander qu’on les envoie à votre magasin local. Vous aurez ainsi davantage de temps pour procrastiner, parce que vous n’aurez pas besoin d’attendre en ligne pour entrer DANS le magasin et une AUTRE fois pour payer.

Magasinage en ligne de toute dernière minute

Ce bon vieux Amazon vous sauvera la vie si vous avez attendu à la toute dernière minute. Dans certains endroits, vous pouvez faire livrer vos cadeaux en quelques jours grâce à Amazon Prime. Par conséquent, détendez-vous, prenez une bonne bière et laissez vos doigts faire le magasinage. Vous nous aiderez sans qu’il ne vous en coûte rien en magasinant à partir des liens d’Amazon qu’on trouve sur Change pas trop!

Bougez lorsque vous allez cueillir votre courrier

Vous n’aurez pas nécessairement besoin de vous ruer dans la neige à bord d’une carriole tirée par un cheval pour acheter vos cadeaux cette année, de sorte que vous pourriez avoir plus de temps pour rester assis sur votre derrière. Autrement dit, vous pourriez avoir envie de vous occuper de votre « gros ventre ». Si vous habitez dans un immeuble à plusieurs étages et si votre boîte postale se trouve dans le vestibule, prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur. Il s’agit là d’un moyen formidable pour intégrer quelques minutes d’exercice tous les jours et pour rester actif à l’intérieur lorsque vous descendez et montez les escaliers.

Une autre option intéressante… Fixez-vous comme objectif une marche de 20 minutes à l’extérieur dans votre quartier lorsque le temps est venu d’aller chercher le courrier. Vous serez étonné de constater ce qu’un peu d’air frais peut faire pour votre corps et votre esprit. Vous pourriez même vous surprendre en train de chanter « Petit papa Noël » en cours de route.

Conseils de survie pour le magasinage en personne

La stratégie pour entrer et sortir

Si vous êtes assez brave pour faire votre magasinage en personne cette année, dressez une liste et vérifiez-la à deux reprises avant de quitter la maison. En disposant ainsi d’un plan d’attaque, vous pourrez y aller et revenir plus rapidement.

Portez un masque et amusez-vous

Si vous n’avez d’autre choix que d’affronter la cohue des Fêtes, n’oubliez pas votre masque. Si vous en avez marre de porter un masque, faites-le en imaginant que vous êtes un méchant ninja en mission ultra secrète. Ou essayez de parler aux vendeurs en prenant la voix de Darth Vader, parce que, de toute façon, personne ne peut voir votre visage. Par conséquent, pourquoi ne pas vous amuser!

Apportez vos écouteurs et portez des vêtements confortables

La bière et un repas gratuit sont les seules choses pour lesquelles il vaut la peine d’attendre en ligne. Malheureusement, aucun des deux ne fait partie du magasinage des Fêtes. Avant de vous aventurer dans la foule des consommateurs, enfilez des vêtements confortables et téléchargez quelques-unes de vos chansons préférées que vous écouterez en attendant en ligne. 

Magasinez tôt le matin ou tard en soirée

Plusieurs magasins offrent des heures prolongées en décembre. Ainsi, en magasinant tôt le matin ou tard en soirée, vous parviendrez peut-être à éviter les foules. Il s’agit là d’une autre stratégie utile pour entrer dans les magasins et en sortir à toute vitesse.

Buvez, buvez et buvez encore

Apportez une bouteille d’eau avant de partir de la maison. L’eau vous aidera à éviter un mal de tête et la mauvaise haleine causée par le masque. Conseil de pro : brossez-vous les dents avant de partir de la maison.

À la fin de la journée, pensez aux Fêtes et au temps de qualité que vous passerez en compagnie des êtres chers. Ainsi, achetez et emballez les cadeaux, installez-vous devant une délicieuse bûche de Noël et versez-vous un lait de poule faible en gras et agrémenté de rhum. Vous l’aurez bien mérité après une journée au centre d’achats, n’est-ce pas?

Vous aimeriez nous faire part de conseils de magasinage de dernière minute dont vous êtes fier? Partagez-les dans la section des commentaires ci-dessous!

Sur L'Auteur

Daniel Palmer

Daniel Palmer est un professionnel des communications et ancien journaliste. Né à Terre-Neuve et ayant grandi en Colombie-Britannique, il se qualifie de Canadien flexible ayant un penchant pour la côte ouest. C’est dans la nature qu’il trouve habituellement le remède à ses maux. Daniel vit à Ottawa en compagnie de son épouse et de sa fille.

Comments