Trois substitutions santé pour prévenir le diabète de type 2

Le mois de la sensibilisation au diabète débute au lendemain de l’Halloween et ce n’est pas un hasard. Si cette nuit magique voit des enfants costumés parcourir les rues pour ramasser des bonbons, c’est aussi celle où les pères se gâtent en leur en volant ensuite quelques-uns.

Il n’y a rien de mal à « emprunter » quelques chocolats à vos enfants, mais il vous faut garder en tête que consommer trop de sucre sur une base régulière peut poser de sérieux risques pour votre santé. Vous n’avez qu’à en croire Karl Subban : le père de trois joueurs de la LNH était si occupé à aider ses enfants à réussir qu’il en a parfois oublié de s’inquiéter de sa consommation de sucre. C’est pourquoi il a appris, à l’âge de 40 ans, qu’il avait développé un diabète de type 2, une maladie caractérisée par l’incapacité du corps à produire suffisamment d’insuline ou à utiliser l’insuline produite par le pancréas de manière efficace. Par conséquent, le sucre s’accumule dans le sang au lieu d’être utilisé sous forme d’énergie.

Pourquoi vouloir prévenir le diabète? S’il n’est pas traité ou s’il est incorrectement contrôlé, le diabète peut causer la cécité, en plus d’autres complications graves comme les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, l’insuffisance rénale, la dysfonction érectile et l’amputation.

Karl s’est depuis efforcé de mener une vie plus saine et c’est son parcours qui l’a fortement incité à devenir un champion de la Fondation pour la santé des hommes au Canada. « Lorsque vous vous efforcez de prendre soin de tout le monde, assurez-vous d’aussi prendre soin de vous-même, explique Karl. Vous n’avez pas à apporter des changements radicaux à votre style de vie… vous n’avez qu’à porter attention à ce que vous mangez. »

La bonne nouvelle? Il est facile de suivre son conseil. Réduisez votre consommation de sucre et prévenez l’apparition du diabète grâce aux trois substitutions faciles présentées ci-dessous. Vous voulez découvrir comment prévenir le diabète? Lisez la suite…

Remplacez les boissons gazeuses par de l’eau

Une canette de boisson gazeuse contient environ 30 à 40 grammes de sucre, soit l’équivalent de neuf cuillerées à soupe ou d’une barre de chocolat entière. Je ne vous parle pas ici des formats miniatures distribués à l’Halloween – non! – mais bien d’une barre de chocolat grand format.

En fait, une seule canette de boisson gazeuse représente la quasi-totalité de l’apport quotidien recommandé en sucre ajouté. C’est pourquoi remplacer une canette par de l’eau, qui ne contient aucun sucre, semble être une solution on ne peut plus logique.

C’est cependant vite dit – les boissons gazeuses sont partout, après tout –, mais il existe tout de même des façons d’ajouter un peu de piquant à votre verre d’eau :

Ajoutez du pétillant : si ce sont les bulles qui vous manquent, achetez de l’eau pétillante au supermarché ou gazéifiez-la vous-même avec l’une de ces machines à gazéification à faible coût.

Ajoutez de la saveur : il existe des douzaines d’additifs naturels, sains et faibles en sucres sur le marché. Ajoutez une dose de saveur à votre eau plate ou pétillante en y pressant un peu de citron, de lime ou d’orange. Faites preuve de créativité et ajoutez-y encore de la menthe fraîche, de la cannelle, des tranches de concombres ou des fraises.

Ajoutez de la glace : découvrez votre saveur préférée et ajoutez-la à votre bac à glaçons pour vous rafraîchir de façon rapide et facile.

Remplacez les céréales sucrées par des céréales riches en fibres

Les vampires et les farfadets font de beaux costumes d’Halloween, mais les choses commencent à se corser lorsqu’ils apparaissent sur vos boîtes de céréales. Jetez un coup d’œil au tableau de la valeur nutritive sur le côté de votre boîte : si une portion de céréales contient plus de 10 g de sucres ajoutés – soit l’équivalent de 3 biscuits aux pépites de chocolat –, c’est déjà trop. Si vos céréales sont givrées de sucre ou de miel ou si elles contiennent des guimauves ou des pépites de chocolats, il y a fort à parier qu’elles dépassent la barre des dix grammes.

Vous pouvez également consulter le tableau de valeurs nutritives pour vous aider à faire des choix santé. Toute céréale qui contient plus du quart de vos besoins quotidiens en fibres – un adulte en santé a besoin d’environ 21 à 38 grammes de fibres par jour – représente un bon choix nutritionnel. En plus de faciliter la digestion et d’aider à vous sentir rassasié plus longtemps, les fibres régulent le taux de sucre dans le sang.

Moins de sucres et plus de fibres? Voilà la meilleure façon de terrasser le diabète!

Remplacer les sucres raffinés par du sirop d’érable

Heureusement, ce ne sont pas que les céréales qui peuvent être remplacées par un choix santé. Si vous avez l’habitude d’ajouter du sucre blanc à votre café matinal, pourquoi ne pas plutôt opter pour du sirop d’érable, le condiment préféré des Canadiens? Le sirop d’érable affiche un indice glycémique inférieur à celui du sucre, ce qui signifie qu’il a moins d’influence sur votre taux de glycémie que n’en a le sucre raffiné. Votre pancréas n’aura donc pas à travailler aussi fort, et cela peut aider à réduire votre risque de développer le diabète de type 2.

Vous pourrez donc vous gâter et commencer la journée du bon pied. Qui sait, vous aurez peut-être même envie de fredonner Ô Canada en sirotant votre café!

Comments