Au mur de la honte des aliments salés

Évitez ces 10 pires « coupables alimentaires » pour réduire l’apport de sel dans votre alimentation

Les Canadiens consomment environ 3 400 mg de sodium chaque jour, ce qui est plus du double de la quantité dont nous avons besoin pour rester en bonne santé. L’apport recommandé en sodium pour les adultes est de 1 500 mg.

Bonne nouvelle : ce n’est pas quelques tours de salière sur vos plats préparés à la maison qui mettront en péril votre consommation de sel.

Mauvaise nouvelle : si vous ne surveillez pas votre consommation de sel contenu dans les aliments transformés, il est probable que vous dépassiez la limite prescrite.

La majeure partie du sodium que consomment les Canadiens provient des aliments emballés ou transformés que l’on achète en magasin ou qui sont servis dans les restaurants. À peine une faible quantité provient du sel que vous ajoutez lors de la cuisson ou à la table. Un régime à teneur élevée en sel provenant principalement des aliments transformés est non seulement mauvais pour la santé, mais il peut être fatal.

Le sel a sa place

Avant que nous ne donnions au sel une trop mauvaise réputation, vous serez heureux d’entendre qu’il s’agit en réalité d’un nutriment pour votre corps. Le but n’est pas de supprimer complètement le sel de votre alimentation. Le problème est que vous dépassez l’apport recommandé en sel lorsque vous consommez régulièrement des croustilles, des arachides salées ou d’autres aliments préemballés.

Dix façons de réduire votre consommation de sel

Il y a une autre bonne nouvelle : il est facile de contrôler votre consommation de sel. Évitez ces 10 aliments, qui ont tous mérité leur place sur le mur de la honte des aliments salés, en consultant les informations nutritionnelles sur l’emballage pour éviter plusieurs problèmes de santé possibles. En matière de sel et de sodium, la modération a bien meilleur goût.

Sauces pour pâtes en bouteille ou en conserve

Ces sauces prêtes à servir sont certes pratiques, mais une boîte de conserve entière contient généralement le double de l’apport quotidien recommandé en sodium. Selon la taille de votre portion, vous risquez de faire sauter la banque de sodium.

Nouilles instantanées

Parlant de côté pratique, ces tasses ou ces emballages de soupe auxquels il suffit d’ajouter de l’eau peuvent satisfaire un besoin en un clin d’œil. Cependant, une portion renferme près de 850 mg de sodium. Ouch!

Charcuteries

Les charcuteries sont des viandes de salaison, c’est-à-dire qu’elles sont salées afin d’assurer leur conservation. Difficile de faire pire côté sel, n’est-ce pas? Une portion de 60 g de viandes froides peut contenir jusqu’à 600 mg de sodium.

Vinaigrette en bouteille

Vous croyiez pouvoir vous en sortir avec une salade, n’est-ce pas? Certaines vinaigrettes vendues en magasin contiennent jusqu’à 400 mg de sodium par portion de deux cuillerées à soupe. Par conséquent, consultez l’étiquette avant d’acheter.

Frites

Vous pouvez sans trop d’effort opter pour une salade agrémentée évidemment d’une vinaigrette à faible teneur en sodium. Même un accompagnement minime de frites renferme au moins 250 mg de sodium (et une tonne de gras).

Burger ou sandwich rapide

La plupart des hamburgers et des sous-marins, sans le moindre accompagnement, renferment plus de sodium que la quantité recommandée pour toute une journée. Et si vous y ajoutez, par exemple, des frites ou des croustilles, vous vous retrouvez avec près de l’équivalent de deux journées de sodium en un repas. 

Bacon

Une tranche de bacon de porc renferme près de 200 mg de sodium. Cependant, une tranche suffit rarement, de sorte que si vous consommez quatre tranches, faites le calcul, vous avez là plus de la moitié de l’apport quotidien recommandé.

Saucisses

Du bacon ou des saucisses avec vos œufs? Et si vous ne preniez rien de tout ça? Un chapelet de saucisses contient 562 mg de sodium. Avez-vous déjà vu une assiette déjeuner ne contenant qu’une seule saucisse de porc fumé? Mangez-en trois et vous aurez atteint votre quota de sel maximum pour la journée.

Lanières de poulet

Trois morceaux de poulet frit et pané d’un incontournable menu pour enfant renferment d’un seul coup 2 100 mg de sodium. Et cette trempette? Deux cuillerées à soupe, ajoutez encore 200 grammes à votre consommation de sel.

Grignotines

Même les collations qui vous semblent saines deviennent synonymes de problèmes lorsqu’on y ajoute du sel ou des assaisonnements riches en sodium. Prenez les bretzels : ils sont généralement faibles en gras, mais une portion normale de 100 g contient 1 266 mg de sodium. Quant aux croustilles salées, elles sont certes plus riches en gras et plus faibles en sel, mais cela ne suffit pas. Elles ont malgré tout leur place sur le mur de la honte avec 480 mg de sel pour 100 g.

Qu’est-ce qui rend une consommation de sel trop élevée néfaste pour votre santé?

sel

D’après Santé Canada, une trop grande quantité de sel peut entraîner différents problèmes, comme une pression artérielle élevée, une maladie cardiaque, un accident vasculaire cérébral et des maladies rénales. Elle augmente également votre risque d’ostéoporose et de cancer de l’estomac en plus d’aggraver l’asthme. Pour cette raison, évitez les aliments préemballés et limitez-vous dans la mesure du possible aux bons aliments préparés à la maison.

Êtes-vous attiré par des collations plus saines? Si tel est le cas, nous sommes là pour vous aider.

Téléchargez le livre électronique gratuit « Collation Santé » dès maintenant.

Sur L'Auteur

Adam Bisby

Adam Bisby est un journaliste à la pige établi à Toronto et père de deux enfants. Seshistoires primées ont paru dans les journaux Globe and Mail, Toronto Star et National Post, dans des magazines comme Explorer, Reader’s Digest, International Traveller et Canadian Family, ainsi que sur des sites Web dont MSN.com et changepastrop.ca.

Comments