Quand il s’agit de prévention, on ne donne jamais trop de détails.

En tant que diététiste de Mes soins TELUS SantéMC, je crois qu’il est important que les hommes sachent quels sont les aliments qui permettent de prévenir le cancer du côlon. Quand il s’agit de prévention, on ne donne jamais trop de détails. Tout le monde mange et fait caca; idéalement pas en même temps, mais après tout, chacun son truc! Votre corps stocke les crottes dans le côlon, et le cancer qui touche cette dernière partie de votre système digestif est une vraie merde.

Environ 1 Canadien sur 14 contractera un cancer du côlon au cours de sa vie. Ce sujet mérite donc d’être abordé. Comme l’a dit un célèbre héros de dessin animé des années 80, « savoir, c’est la moitié de la bataille ». 

Heureusement, ces taux sont en baisse grâce à des facteurs comme l’augmentation du dépistage du cancer du côlon et la sensibilisation croissante du public aux aliments et aux habitudes permettant de réduire les risques de contracter la maladie. Quels sont ces aliments et ces habitudes? Heureux que vous posiez la question! Voici quelques questions fréquemment posées sur la manière de réduire les risques de cancer du côlon à l’aide du régime alimentaire et du mode de vie.

Quels sont les aliments permettant de réduire les risques de cancer du côlon?

Les fibres sont vos meilleures alliées. Parmi les aliments riches en fibres, citons :

  • les fruits et légumes, surtout les légumes crucifères comme le brocoli et les choux de Bruxelles;
  • les grains entiers comme l’orge et les flocons d’avoine;
  • les légumes comme les haricots, les lentilles et les pois chiches;
  • les graines et les noix.

L’ail et les produits laitiers comme le fromage et le yogourt peuvent contribuer à prévenir le cancer du côlon.

Quels sont les aliments qui augmentent les risques de cancer du côlon?

Colon-cancer-pain

Il a été démontré que les viandes rouges, comme le bœuf et l’agneau, et les viandes transformées, notamment le bacon, les hot-dogs et la charcuterie, augmentent le risque de contracter le cancer du côlon

Ajustements alimentaires que vous pouvez essayer

Il est étonnamment facile de réduire le risque de cancer du côlon en ajustant lentement ses choix alimentaires :

MANGER MOINS : céréales sucrées au petit-déjeuner

MANGER PLUS : flocons d’avoine et céréales de son

MANGER MOINS : frites en accompagnement

MANGER PLUS : bâtonnets de légumes croquants et trempette en accompagnement

MANGER MOINS : pâtes et pain blanc

MANGER PLUS : pâtes et pain aux grains entiers 

MANGER MOINS : croustilles comme collation

MANGER PLUS : mélange montagnard, de noix, de fruits

MANGER MOINS : sandwichs à la charcuterie

MANGER PLUS : sandwichs au poulet, au thon, à la salade d’œufs ou au beurre d’arachide et à la confiture

Les plats de restauration rapide provoquent-ils le cancer du côlon?

Aucun aliment en particulier ne cause le cancer du côlon, mais comme les plats de restauration rapide ont tendance à être pauvres en fibres et sont souvent composés de viandes transformées, ils augmentent le risque de contracter la maladie. Ces aliments sont également riches en calories, en graisses saturées et en sodium, ce qui n’est pas bon pour la santé.

L’alcool provoque-t-il le cancer du côlon?

En consommant de l’alcool plus de trois fois par jour, vous multipliez par 1,5 le risque de contracter le cancer du côlon. Moins vous consommez d’alcool, plus vous réduisez votre risque de contracter TOUS les cancers.

Si vous consommez de l’alcool, ne buvez pas plus de deux verres par jour et abstenez-vous d’en boire au moins deux jours par semaine.

Fumer provoque-t-il le cancer du côlon?

Oui, vous l’avez deviné : le fait de fumer et de côtoyer des fumeurs augmente le risque. Il semblerait que le tabac est responsable d’environ 30 % des décès dus au cancer au Canada. La bonne nouvelle? Il n’est jamais trop tard pour cesser de fumer.

L’activité physique permet-elle de réduire le risque de cancer du côlon?

Oui! Une activité physique régulière permet de réduire le risque, non seulement parce que l’obésité augmente le risque, mais aussi parce que l’activité physique vous aide à contrôler votre poids

Le fait de sortir et de vous adonner à des activités les jours de grand soleil vous aidera aussi à augmenter votre niveau de vitamine D. La vitamine D est importante, car elle contribue à créer un système immunitaire sain. Plus votre système immunitaire est en bonne santé, mieux votre corps parviendra à découvrir les cellules anormales auxquelles il peut s’attaquer avant qu’elles ne deviennent possiblement problématiques.

Avec ce livret pratique, vous pourrez préparer de nombreuses bouchées qui sauront régaler tous vos invités lors de jours de matchs.

Téléchargez de livre électronique « 8 délicieuses recettes santé pour le jour du match » dès aujourd’hui.