Le Canada est un des pays les plus sûrs. Mais nous pouvons toujours faire mieux!

Hé, partisans du Canada, que pensez-vous de ce nouveau cri de ralliement? « Nous sommes sixièmes! Nous sommes sixièmes! »

Il est vrai que « Nous sommes premiers! » sonne beaucoup mieux, mais ce cri de ralliement est conçu pour célébrer la récente performance du Canada dans le Global Peace Index (l’indice mondial de la paix). Nous sommes arrivés sixièmes sur 163 pays, ce qui n’est pas rien!

Le GPI classe les pays en fonction de leur niveau de sûreté et de sécurité et les cinq pays en tête sont l’Islande, la Nouvelle-Zélande, le Portugal, l’Autriche et le Danemark. Que pouvons-nous faire pour que le Canada se joigne au groupe, et même qu’il déclasse l’Islande comme pays le plus sûr du monde? Croyez-le ou non, il pourrait suffire d’une promenade de santé…

 

Ces conseils de sécurité pour les piétons pourraient faire un monde de différence

Avec la Journée nationale de prévention des blessures qui se tiendra le 5 juillet, voici d’excellents conseils pour améliorer la santé et la sécurité de tous les piétons, enfants et adultes compris :

Rangez votre téléphone : Les distractions rendent les piétons beaucoup plus à risque d’être heurtés par un véhicule. Ayez comme règle de ne pas utiliser un cellulaire ou tout autre appareil électronique portable en marchant, et particulièrement en traversant la rue.

Surveillez les petits : Les jeunes enfants ne sont habituellement pas en mesure de prendre des décisions sécuritaires en matière de circulation et quand vient le temps de traverser la rue. Votre présence et votre supervision contribuent à réduire le risque de blessure. Et sur la même note…

Agissez comme modèle : Parlez de la sécurité des piétons à vos enfants. Apprenez-leur à toujours penser, regarder et écouter, même s’il y a un brigadier scolaire ou des feux de circulation pour les aider. Profitez du fait que beaucoup de jeunes enfants aiment les voitures et les camions pour leur expliquer comment les véhicules doivent partager la route et comment ils peuvent blesser les piétons parce qu’ils sont si gros, lourds et rapides. En même temps, si vous traversez la rue sans respecter la signalisation ou que vous parlez au téléphone en marchant, vos enfants pourraient vous imiter une fois seuls.

Incitez les autres à faire de même : Enfin, demandez aux autres personnes responsables de la sécurité de vos enfants — comme leurs aînés, leurs grands-parents et le personnel de la garderie — de suivre votre exemple.

 

Pourquoi devrait-on marcher droit?

Si vous vous demandez pourquoi la sécurité des piétons est importante, sachez que le non-respect de la sécurité chez les piétons est une des principales causes de mort par blessure chez les enfants de 14 ans et moins. Ces morts et blessures sont de terribles tragédies souvent évitables. La bonne nouvelle : le nombre de morts de piétons chez les enfants est aujourd’hui plus de deux fois inférieur à celui de 2005.

En cette Journée nationale de prévention des blessures, continuons sur cette lancée en matière de sécurité!

Comments