L’incroyable histoire de Gene Mack de laquelle nous pouvons tous apprendre

Comme beaucoup d’autres, Gene Mack, ancien secondeur de la LFC, a appris à contrôler les excès de ses jeunes années.

Il prend encore un double Scotch une fois par mois et une bière à l’occasion. Il suffit de « prendre soin de vous-même, » dit Mack, âgé de 67 ans. « Faites vos excès modérément ». En fait, il est très simple de vivre une vie saine, mais parfois il vous faut une prise de conscience pour vous rendre compte qu’il est temps de faire quelques changements. Lisez l’incroyable histoire de Mack qui décrit le moment où il a commencé à mal tourner, et la façon dont vous pouvez vivre plus sainement sans faire de gros changements.

Se laisser emporter

Mack a appris cette leçon à la dure. Dans les années 1970, pendant les jours de gloire des Argonauts de Toronto, l’équipe avait la ville à ses pieds, mentionne Mack. « Je pouvais stationner ma Corvette sur Yonge Street, la laisser là pendant des heures et personne n’y touchait, pas même la police », raconte Mack à son domicile de Toronto. « Car ils savaient tous: elle était bleue, la même couleur que celle des Argonauts, elle avait l’emblème des Argonauts sur l’aile, et nous possédions la ville. Nous gagnions, nous étions bruyants et nous avions du succès, autant sur le terrain qu’à l’extérieur. »

Le Double bleu, tel que l’Argos est surnommé, avait trouvé un gagnant avec ce jeune homme ultrarapide né à Greenville, au Texas. Mack est arrivé à Toronto avec sa petite Corvette bleue et, la même année, en 1971, il s’est rendu jusqu’à la Coupe Grey.

Mack était un athlète dévoué. Il allait soulever des haltères et faire de la course avant d’aller à l’entraînement qui durait toute la journée avec l’Argos, suivi de « sorties jusqu’au petit matin ». Avec ses habits impeccables faits sur mesure et ses chaussures en peau d’alligator fabriquées à la main, Mack a pris goût aux meilleurs scotch et brandy, aux bons cigares et aux soupers à 2 h du matin. Il a eu un bon parcours, a joué jusqu’en 1977 lorsqu’il a terminé sa carrière avec les Tiger Cats d’Hamilton. C’en était fini du football. Mais pas du mode de vie qu’il avait.

Personne n’est invincible

Acteur de formation, Mack a commencé à obtenir des rôles au cinéma, à la télévision et dans des publicités. Il a maintenu son poids grâce à de l’exercice quotidien. Puis, il a commencé à éprouver des problèmes aux genoux, résultat d’anciennes blessures sportives, et il a été contraint d’arrêter la course. Son poids a atteint 240 livres et il a été diagnostiqué avec le diabète de type 2, ignorant les conseils de son médecin de couper dans les excès. Puis, en novembre dernier, Mack a eu une infection à un orteil de son pied droit. Un des effets secondaires du diabète de type 2 est la mauvaise circulation sanguine, et lorsque l’infection a été constatée, les antibiotiques n’eurent aucun effet. Avec son orteil tournant au noir, Mack s’est rendu à l’hôpital. Le pied a dû être amputé.

Mack réfléchit à propos de cet événement marquant. « Vous êtes toujours en vie, » dit-il. Mais il ne peut s’empêcher de se demander comment il s’est rendu à ce point, et comment quelques simples changements à son mode de vie auraient pu faire toute la différence.

Quelques conseils pour vivre plus sainement

Première chose à faire? Ayez suffisamment de temps de sommeil, suggère-t-il, et mangez sainement « en restant loin des sucres, des glucides comme les pommes de terre et des produits transformés. Mangez des fibres et des aliments qui ont des couleurs vives, cela aidera grandement. »

Crédit photo: Vanessa Paxton

En partenariat avec:

Comments